Les personnes allergiques ont tendance à moins développer de cancer

Par Redaction Solutions Allergies

Une nouvelle information pour aider la recherche contre le cancer

Vous souffrez d’une allergie ?

Voici une bonne raison de se réjouir, vous êtes moins susceptible de développer un cancer si les symptômes d’allergies suivant font parti de votre quotidien :

  • Nez qui coule;
  • Yeux qui piquent;
  • Toux.

Cette nouvelle information émane d’une série d’études scientifiques

Les personnes atteintes d'allergie(s) sont moins exposées aux risques de cancer.

Les personnes atteintes d'allergie(s) sont moins exposées aux risques de cancer.

Les chercheurs de Texas Tech ont révélé que les asthmatiques étaient de 30% moins susceptibles d’avoir un cancer de l’ovaire que les non-asthmatiques. Selon une étude menée par des experts de la “Cornell University“, les enfants souffrant d’allergies aéroportées sont 40% moins sensibles à la leucémie, ils ont trouvé des taux réduits dans les zones suivantes :


  • Poumons;
  • Peau;
  • Gorge;
  • Et intestin.

D’autres études sont encore nécessaires, mais les chiffres montrent que l’allergie est un facteur protecteur statistiquement significatif.” Ce fût les mots du Docteur Zuber Mulla, un épidémiologiste de Texas Tech qui a dirigé l’étude du cancer de l’ovaire.

Les allergies sont une activation générale de notre système immunitaire. Il est difficile à prouver qu’une allergie puisse réduire le taux de cancers, mais toutefois cela peut mener sur de nouvelles pistes et faire avancer la recherche contre le cancer.” A ajouté le Docteur Ronald Crystal, chef du département de la médecine pulmonaire intensive à New York.

Le rhume des foins et autres allergies respiratoires réduisent les risques de cancer


Une équipe de l’université Brigham Young a observé une diminution du risque de cancer de l’estomac, tandis que les épidémiologistes de Harvard ont observé une forte relation inverse entre le cancer du cerveau et l’asthme, l’eczéma, le rhume des foins ainsi que d’autres allergies. Les allergies tel que le rhume des foins réduit de 58% le risque de cancer du pancréas. Selon certains experts, les gens allergiques au pollen et autres allergènes qui font sécréter (exemple : éternuements, yeux qui pleurent …), permettent de se débarrasser de toxines cancérigènes présentent dans l’organisme (poumons, etc…). Cependant, il n’y a rien les scientifiques peuvent faire pour aider les personnes sans allergies.

Il serait impossible pour les médecins de rendre un système immunitaire hypersensible

Ils ne peuvent pas reproduire un système immunitaire hypersensible, et même s’ils le pouvaient, l’éthique médicale empêcheraient les médecins de déclencher des symptômes d’allergie, qui rendraient malades les individus atteints de cancer et pourraient mettre leurs jours en péril à court terme. Pour ceux qui souffrent d’allergies, certains chercheurs ont suggéré de ne pas prendre des médicaments pour empêcher le système immunitaire de réagir. Gardez à l’esprit que les personnes allergiques ne devraient pas se sentir non plus immunisées contre un cancer. Beaucoup d’autres facteurs, notamment le tabagisme et l’obésité, contribuent au risque de cancer.

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Un commentaire sur “Les personnes allergiques ont tendance à moins développer de cancer”

  1. Très intéressant cet article. On pourrait penser que l’allergie est une manifestation d’une réaction immédiate du corps face aux agressions, des corps finalement plus armés que les autres…

    #4877

Une question ou une remarque sur cet article ?


1 × 1 =

Soutenez notre site par SMS

don, allergies, chiens, chats

Publicités Allergies